Nouveautés

ÉDITORIAL

La Cryptographie a plus que trente ans. Nous nous accordons en effet à identifier sa date de naissance à la parution du célèbre article de Whitfeld Diffie et Martin Hellman   "New Directions in Cryptography", en 1976. Cet article annonçait de manière  prophétique, les idées fondamentales de chiffrement à clé publique et de signature électronique qui ont incontestablement structuré la recherche qui a suivi.

Ces trois décennies ont été riches en découvertes, innovations et progrès techniques dont certains décisifs. L'un des hauts faits de la courte histoire de la cryptographie mathématique dite moderne est la mise au point du premier système à clé publique (RSA), puis la cryptographie elliptique ….

Quelle est l'importance réelle de cet ensemble de travaux et recherches ?

La cryptographie n'est elle qu'un inventaire de techniques destinées à assurer à ce que nous nous sentons bien à l'abri ou représente-t-elle une forme de paradigme pour toutes les autres sciences (le monde n'étant q'une sorte de vaste message chiffré dont les scientifiques cherchent à percer le sens ?).

 La réalité est sans doute à mi-chemin de ces deux opinions. Ce qui est sûr en revanche, c'est que la cryptographie mathématique a engendré une communauté scientifique active et variée dont les membres de notre association marocaine de cryptographie (A.M.C.) sont fiers d'appartenir.

 L'A.M.C. a vite compris l'intérêt de cette science. Notre association a voulu  placer la cryptographie sous la tutelle des mathématiques pures et  la faire bénéficier de ses objets sophistiqués tels que les courbes elliptiques et hyperelliptiques, les groupes de tresses ou autres modules de Drinfeld.

Nous voulons montrer, par nos travaux, aux jeunes chercheurs comment l'algèbre, l'arithmétique et la géométrie algébrique…. qualifiées de disciplines abstraites, peuvent avoir des applications fondamentales et concrètes dans les sciences de l'information, en cryptographie et en codage correcteur d'erreurs.

Les membres de l'A.M.C. s'emploieront à orienter et encadrer la recherche scientifique théorique et appliquée. L'A.M.C. assurera le soutien et la coordination des compétences et expertises en cryptographie et en sécurité de l'information et apportera les aides et les services indispensables aux personnes intéressées par ce domaine de recherche. Enfin L'A.M.C. participera activement à l'élaboration des règles qui régissent  la cryptographie au Maroc.

 C'est une évidence de dire qu'aujourd'hui  l'usage de la cryptographie s'est banalisé. Plus encore, sous l'effet du formidable développement des méthodes modernes de communication, elle a envahi notre vie quotidienne. Songeons aux cartes à puce, téléphones cellulaires, transactions bancaires, Internet, technologies de télévision à péage, procédés de transfert de fond ou de paiement électroniques développés pour l'Internet….

Nous tenons à ce que la recherche scientifique dans ce domaine, et dans notre pays, ait une évolution digne de l'intérêt qu'elle présente, et que son application soit claire et  cohérente. 

 L' Association Marocaine de Cryptographie tient à ce que les progrès théoriques réalisés par nos jeunes chercheurs dans les disciplines sous jacentes à la cryptographie, et les besoins pratiques de notre pays en sécurité de l'information se conjuguent pour créer des conditions qui permettent aux cryptologues au Maroc d'assurer et de  garantir, par des crypto systèmes nouveaux : la confidentialité, l'intégrité des données, l'authentification et la signature électronique etc.

  " La cryptographie du troisième millénaire, science de la confiance, sera mathématique ou ne sera pas " telle est notre devise. Cette science utilisera de plus en plus de mathématiques non triviales, assorties de réalisations logicielles robustes et fiables ".                                                                                                

 A. AZHARI